Close
back to top

Coronavirus Covid-19

Vous m’avez demandé d’écrire au sujet des méthodes intégratives des infections virales du système respiratoire supérieur. Ci-dessous vous trouverez les doses de vitamines que vous pouvez ajouter préventivement à votre régime alimentaire.
Voici ce qui est important :

  1. Restez positifs
  2. Un système immunitaire solide est la clé
  3. Utilisez les conseils ci-dessous pour traverser cette crise

    1. Restez positifs :
    Présentement, j’ai l’impression que les gens ressentent beaucoup de peur et d’inquiétude à propos du Coronavirus. Nous faisons face quotidiennement à des éléments d’information provenant de différentes sources, par conséquent un vent d’incertitude flotte dans l’air. Chez nous en Suisse, la scolarité va se dérouler en ligne dès demain et ce pour les trois prochaines semaines, jusqu’aux vacances de Pâques. Les bureaux ferment et on demande aux employés de travailler depuis leur domicile.

    Nous savons que le Coronavirus est plus virulent que la grippe saisonnière, ce qui signifie qu’il se répand plus vite. Cela ne signifie pas un taux de mortalité supérieur, mais simplement qu’un plus grand nombre de personnes peuvent être infectées au même moment. Cela augmente alors la pression sur notre système de santé afin qu’il fournisse un service adéquat pour nos aînés et ceux présentant une affection chronique, qui eux sont la vraie population à haut risque d’hospitalisation. Les gouvernements essaient de réduire les contacts sociaux afin de ralentir la propagation, permettant ainsi au système de santé de fournir le meilleur soin possible à ceux qui en ont vraiment besoin. En nous protégeant nous-mêmes et ceux qui nous entourent, nous protégeons les plus fragiles et garantissons une aide pour tous si nécessaire.

    Nous avons la chance de vivre à une époque hyper-connectée virtuellement grâce à internet. Même si nous allons être quelque peu isolés physiquement dans les deux semaines à venir, nous restons en contact, et nous pouvons nous entraider et nous soutenir!

    2. Un système immunitaire solide est la clé
    Des circonstances comme celles-ci sont par ailleurs une bonne opportunité pour nous rapprocher de nos enfants et nos familles. De plus, c’est également une bonne occasion de repenser à ce que nous faisons chaque jour pour renforcer notre système immunitaire, considérant qu’il est notre meilleure défense contre les infections virales en général, et contre le Coronavirus en particulier. C’est le moment idéal pour promouvoir et enseigner auprès de nos enfants l’importance de la santé et de la prévention.
    Différents virus font et feront encore partie de notre vie. La force de notre système immunitaire quotidien au moment d’une infection virale va déterminer si nous tomberons malades et les conséquences qui en découlent.
    Il est très important dans des périodes comme celle-ci de gérer notre stress et notre niveau de peur par une respiration appropriée, de la méditation, et même par le rire… Choisir de rire ensemble ne signifie pas que nous ne prenons pas la situation au sérieux, et/ou que nous évitons de suivre les recommandations! Au contraire, c’est parce que le stress a un tel effet profond sur notre système immunitaire, que nous devons trouver un moyen de l’atténuer. Le stress est bien connu pour priver notre système immunitaire d’énergie!

    3. Utilisez les conseils ci-dessous pour traverser cette crise
    Les bases :
    • Se protéger soi-même : lavez vos mains correctement, ne touchez pas votre visage, gardez une distance appropriée, en particulier avec les personnes malades (2m)
    • Protéger les autres si vous êtes malades : isolez-vous, portez un masque, nettoyez et désinfectez les surfaces que vous touchez, couvrez-vous le visage quand vous toussez et/ou éternuez.
    • Et le plus important, renforcez votre système immunitaire : ayez de bonnes habitudes alimentaires, restez hydraté, autorisez-vous un sommeil réparateur, gérez votre stress, respirez de l’air frais, appréciez la lumière du soleil, aimez, riez, et restez en contact (avec votre famille et vos amis, même virtuellement).

    Actuellement, ce n’est pas le moment pour la malbouffe, les plats préparés ou le sucre. Savez-vous qu’en seulement 30 minutes, après avoir mangé du sucre, vous allez diminuer de 50% la capacité de votre système immunitaire à combattre et tuer les germes?
  4. Mangez des fruits et légumes variés, de bonnes huiles et des bonnes protéines à la place. Remplissez votre organisme de nourriture qui a des propriétés antivirales, telle que l’ail, le gingembre, le curcuma, l’huile de coco, l’origan, la grenade, les champignons thérapeutiques (reishi, chaga, cordycepts, shiitake…). De plus, on sait tous que l’ail ne se contente pas de vous protéger, il tient aussi les autres à distance!

    Vous pouvez aussi prendre les nutriments suivants :
  5. N’oubliez pas la Vitamine D! C’est un nutriment crucial pour votre système immunitaire! Des études ont démontré que vous devriez avoir 100-150 nmol/l de vitamine D dans votre système sanguin (il est conseillé de vous tester vous-mêmes). Sans compléments en vitamine D, il est fort probable que vous ayez une déficience. Prenez 2-5000 IU de vitamine D chaque jour.
  6. La vitamine C : prenez 1000 mg pendant cette période 3 fois par jour (le mieux est le liposome).
  7. L’acétate de zinc, le gluconate de zinc en pastille
  8. Du sélénium
  9. La vitamine A pour les barrières épithéliales, 5 000- 10000 IU par jour
    Si vous tombez malade, vous pouvez prendre de plus grandes doses pendant trois jours :
  10. De la vitamine D, selon votre poids
  11. De l’acétate de zinc, 15mg, 5 à 6 fois par jour (pendant deux semaines
    maximum); ou du picolinate de zinc, 18-23mg toutes les deux heures
    pendant la journée (pendant deux semaines maximum)
  12. De la vitamine C, 1000mg chaque heure pour les 6 premières heures ; puis 1000mg 3 fois par jour selon la tolérance intestinale
  13. De la vitamine A, selon votre poids (fortes doses seulement pendant 3 jours!)

    En ce moment, nous sommes en dehors de la période de la grippe saisonnière. Par conséquent, puisque des personnes et les enfants peuvent avoir des symptômes légers, nous devrions appliquer les précautions décrites pour chaque signe d’un rhume (toux, éternuements). Toutefois, cela va sans dire, à la moindre difficulté respiratoire, vous devriez appeler votre médecin.

    Lorsque des patients rencontrent de grandes difficultés avec le Coronavirus, c’est souvent en raison d’un choc cytokinique (état inflammatoire élevé). La documentation montre que pour les patients en état critique en septicémie, 1,5mg de vitamine C toutes les 6 heures (6g quotidiens en tout), avec de la thiamine et de l’hydrocortisone, pourrait aider. Le taux de mortalité des patients traités avec de un protocole de vitamine C est de 8,5%, tandis que celui des patients non traités à la vitamine C est de 40,4%.
    Une fois encore, la vitamine D est très importante. La curcumine, la quercétine, la boswellia et la naringine sont d’autres traitements naturels possibles pour la septicémie.

    Alors restons à la maison, prenons l’air, soyons positifs, ressentons de l’amour, et aidons nos aînés et les plus fragiles. Je vous souhaite le meilleur, et à bientôt en ligne!
    Tina Prodnik

Post a Comment